Les patates impossibles…

J’ai annoncé mon départ d’Iron Bédène à la fin d’un spectacle et ce soir-là, j’avais eu la brillante idée de m’habiller en robe de chambre et de mettre des pantoufles. C’était l’hiver.

Quelques semaines plus tard, je me suis mis à capoter parce que j’avais encore envie de faire de la musique et j’ai donc décidé d’enregistrer des tounes en solo. En fait, je rêvais de faire du rap en québécois et je sentais que c’était le timing idéal pour me lancer.

Après avoir enregistré quelques tounes, je me suis ouvert un Myspace mais comme j’en avais déjà ouvert un à mon nom et qu’il était configuré de façon à ce que je ne puisse pas mettre de musique dessus, j’ai dû rivaliser d’audace et m’ouvrir un autre Myspace que j’ai tout bonnement baptisé Les patates impossibles… Il faut croire que ce matin-là, l’inspiration n’était guère au rendez-vous car c’était le nom de mon blogue de l’époque.

Maintenant, Les patates impossibles est un projet schizophrène considéré comme un groupe quand ça va bien et comme mon projet personnel quand ça chie.

Les albums de “Les patates…”:

Les choses

Électro-tôt le matin / Guitare le soir

Hamburdog

Tu traverses la rue… Tu t’fais frapper